Le datif en allemand : emplois

Des quatre cas de déclinaison allemande, le datif correspond à la fonction française complément d'objet indirect. Les autres cas de déclinaison sont le nominatif, l'accusatif et le génitif.

Après une préposition

Les prépositions aus, bei, mit, nach, seit, von et zu entraînent toujours le datif.
  • Mit diesem Buch können wir mehr lernen.
  • Avec ce livre, nous pouvons continuer à apprendre.
Les prépositions an, auf, hinter, in, neben, über, vor et zwischen entraînent le datif lorsqu'elles expriment une position.
  • Wir sind in der Stadt.
  • Nous sommes en ville.

Après un verbe

Après certains verbes, le cas exigé est le datif (helfen, gratulieren, folgen, drohen, etc.)
  • Die Lehrerin gratuliert den Kinder.
  • L'institutrice félicite les enfants.
Après un verbe avec un complément à l'accusatif, l'emploi du datif survient (bringen, geben, schenken, leihen, senden, schicken, etc.)
  • Sie hat mir einen Stift geliehen.
  • Elle m'a prêté un crayon.
Après sein dans certaines expressions courantes, on utilise le datif.
  • Mir ist kalt und ihr ist langweilig.
  • J'ai froid et elle, elle s'ennuie.

Après un adjectif

Certains adjectifs impliquent une utilisation du datif obligatoire (bekannt, lieb, nützlich, treu, etc.)
  • Diese Theorie ist ihm sicher bekannt.
  • Cette théorie lui est sans doute familière.