Le comparatif et le superlatif en français

En un clin d'œil

Comparatif
  Supériorité Infériorité Egalité
Adjectifs plus que moins que aussi que
Adverbes plus que moins que aussi que
Noms plus de … que moins de … que autant de ... que

En un clin d'œil

Superlatif
  Supériorité Infériorité
Adjectifs le/la/les plus de le/la/les moins de
Adverbes le plus le moins
Noms le plus de le moins de

Le comparatif

La comparaison peut porter sur un adjectif, un adverbe, un nom ou une proposition.

Comparatif de supériorité

Le comparatif de supériorité se forme avec plusque pour les adjectifs et adverbes et plus deque pour les noms.

La comparaison peut qualifier deux personnes ou deux choses :
  • Pierre est plus grand que Justine. La table sert plus souvent que la chaise.
On l'utilise également pour comparer deux caractéristiques :
  • Pierre est plus gentil que drôle.

Comparatif d'infériorité

De la même manière, le comparatif d'infériorité se forme avec moinsque, moins deque
  • François a moins de chance que Laure.

Comparatif d'égalité

Le comparatif d'égalité se forme avec aussique pour les adjectifs et adverbes, et autant deque pour les noms.
  • Lucie est aussi grande que Nicolas. Romain a autant d'amis que son frère.

Comparatif avec propositions

Lorsque l'on compare deux propositions, le comparatif se forme en deux parties : plusplus, moinsmoins, plusmoins, moinsplus.
  • Plus il mange, plus il a envie de dormir. Moins je dors, plus je suis fatiguée. Moins je bois, moins j'ai soif. Plus elle parle, moins je l'apprécie.

Syntaxe

+ adverbe +

S + V + indicateur de comparaison + adjectif qualificatif + que + deuxième terme de comparaison

+ nom +

+ proposition +

Le deuxième terme de comparaison peut être un nom, un adjectif, un adverbe ou un groupe nominal.
  • Nom :
    • Julie est aussi rapide que son chat.
  • Adjectif :
    • Romain est aussi beau qu'intelligent.
  • Adverbe :
    • Il est plus fort maintenant qu'avant.
  • Groupe nominal :
    • Il fait plus froid dans ta maison que dans mon appartement.

Comparatifs irréguliers

Attention aux exceptions : les adjectifs bon, mauvais et petit ont un comparatif de supériorité irrégulier.
  • Bon devient meilleur : Il est meilleur que moi.
  • Mauvais devient pire : Mes notes sont pires que les siennes.
  • Petit devient moindre : Les calories sont moindres dans ce plat.
Attention : pour le comparatif d'infériorité et d'égalité, ces exceptions ne s'appliquent pas. On ne dit pas il est moins meilleur que moi. Certains adverbes ont également un comparatif de supériorité irrégulier.
  • Bien devient mieux : Elle chante mieux que son professeur.
  • Mal devient pis ou plus mal : Il chante plus mal qu'elle. La situation va de mal en pis.
  • Beaucoup devient plus ou davantage : Il passe plus/davantage de temps au téléphone que nécessaire.
  • Peu devient moins : Il danse moins que d'habitude.

Le superlatif

Le superlatif permet d'exprimer le plus haut degré d'une caractéristique.

Superlatif de supériorité

Le superlatif de supériorité se forme avec le/la/les plusde/des.
  • La maîtresse la plus patiente de l'école. Le plus gentil des enfants.

Superlatif d'infériorité

De la même façon, le superlatif d'infériorité se forme avec le/la/les moinsde/des.
  • La plante la moins robuste du jardin. Ce sont les livres les moins chers de la librairie.

Syntaxe

S + V + le/la/les plus + adjectif + de + complément

+ le/la/les moins +

S + V + le plus de + nom + de + complément

+ le moins de +

S + V + le plus + adverbe + de + complément

+ le moins +

Superlatif irréguliers

Comme pour les comparatifs, trois adjectifs ont un superlatif irrégulier.
  • Bon devient le meilleur : Il est le meilleur athlète de la compétition.
  • Mauvais devient le plus mauvais ou le pire : C'est le plus mauvais/le pire endroit de la ville.
  • Petit devient le plus petit ou le moindre : C'est le moindre de mes soucis.
Les adverbes mentionnés auparavant ont également un superlatif irrégulier.
  • Bien devient le mieux : C'est la crème qui marche le mieux.
  • Mal devient le plus mal/le pis : C'est lui qui chante le plus mal.
  • Beaucoup devient le plus : Thomas est celui qui passe le plus de temps au téléphone.
  • Peu devient le moins : C'est la porte qui fait le moins de bruit.