« jihadi » traduction en français

EN

« jihadi » en français

volume_up
jihadi {substantif}
EN

jihadi {substantif}

volume_up
jihadi (aussi: jihadist)
Burhanuddin Rabbani, the former President of Afghanistan and the head of the jihadi Jamiat-i-Islami party, was elected leader of the Front for a six-month period.
Burhanuddin Rabbani, ancien Président de l'Afghanistan et chef du parti djihadiste Jamiat-i-Islami, a été élu à sa tête pour une période de six mois.

Exemples d'usage pour « jihadi » en français

Ces phrases proviennent de sources externes et peuvent ne pas être tout à fait correctes. bab.la décline toute responsabilité vis-à-vis de leurs contenus.

EnglishTunisia also rightly takes an uncompromising approach to Islamist jihadi extremism.
Elle se montre également, et à juste titre, intraitable face à l'extrémisme jihadiste islamiste.
EnglishIslamist jihadi extremists pose a threat to our very way of life.
Les extrémistes du jihad islamiste constituent une menace pour notre mode de vie même.
EnglishWe may one day ask them to do the same against Jihadi extremism.
Un jour, nous devrons peut-être leur demander la même chose contre l'extrémisme du djihad.
EnglishJihadi parties organized themselves well in the North-East.
Les partis djihadistes se sont bien organisés dans le Nord-Est.
EnglishA group under the name Jihadi Badr Brigades-Lebanon branch claimed responsibility; however, its claim could not as yet be verified.
Un groupe dénommé Brigades Jihadi Badr-Liban en a revendiqué la responsabilité, mais sa déclaration n'a pas pu être vérifiée jusqu'ici.
EnglishWhile debate has been vigorous, delegates have expressed concerns about domineering attitudes expressed by jihadi groups in the Constitutional Loya Jirga.
Les débats sont animés, mais certains délégués se sont plaints de l'attitude dominatrice des groupes djihadistes.
English. - Mr President, Staff Sergeant Gilad Shalit has now been held hostage by the Jihadi fanatics of Hamas for over three years.
auteur. - (EN) Monsieur le Président, le sergent Gilad Shalit est maintenant retenu en otage par les djihadistes fanatiques du Hamas depuis plus de trois ans.
EnglishAnd to me the correct name is jihadi terrorism because these people are fundamentalists who share a hatred of democratic, pluralistic society.
Et pour ma part, le nom approprié est terrorisme djihad car il s'agit d'intégristes qui partagent une même haine de la société démocratique et pluraliste.
EnglishBurhanuddin Rabbani, the former President of Afghanistan and the head of the jihadi Jamiat-i-Islami party, was elected leader of the Front for a six-month period.
Burhanuddin Rabbani, ancien Président de l'Afghanistan et chef du parti djihadiste Jamiat-i-Islami, a été élu à sa tête pour une période de six mois.
EnglishOn other issues, there were complaints that Jihadi leaders used domineering tactics to push for their own agenda, but not with much success.
Pour d'autres questions, certains se sont plaints que les dirigeants djihadistes ont utilisé leur position dominante pour faire avancer leur propre programme, mais sans grand succès.
EnglishThe issue continued to simmer through January 2007, with Parliament discussing the issue and claiming that there was a conspiracy against jihadi leaders.
La question a continué d'agiter le pays tout au long du mois de janvier 2007; le Parlement a examiné la question et déclaré qu'il y avait une conspiration contre les chefs du djihad.
EnglishZawahiri* dedicated a long section of his message of 16 December 2007 to those engaged in propaganda work and emphasized the vital role played by what he calls the “jihadi media”.
Zawahiri* a consacré une bonne partie de son message du 16 décembre 2007 aux personnes qui font de la propagande et il a insisté sur le rôle crucial des « médias jihadistes ».
EnglishThe Front is composed of former jihadi leaders affiliated with the Northern Alliance/Shura-i-Nazar, former members of the Communist party, Junbesh members and a member of the royal family.
Le Front se compose d'anciens dirigeants djihadistes affiliés à l'Alliance du Nord/Shura-i-Nazar, d'anciens membres du parti communiste, de membres du Junbesh et d'un membre de la famille royale.